Lutte contre le animaux errants: Le Québec se réveille

La SPCA (société de prévention contre la cruauté envers les animaux, SPA du Québec) équipera dorénavant les chats et les chiens adoptés d’une puce électronique.

La présidente de l’organisme du Val-d’Or, Mylène Marenger, a indiqué que «La licence demeure obligatoire, mais nous suggérons aux propriétaires l’installation de la puce, au coût de 50 ou 60 $. Les animaux ne gardent pas toujours leur collier ou leur licence. De cette façon, on identifie à qui ils appartiennent»

Les animaux recueillis puis adoptés seront équipés d’une puce, mise entre les omoplates des animaux, et grosse comme une mine de crayon, afin de lutter contre l’abandon des animaux et donc leur errance. Les animaux retrouvés pourront ainsi être « scannés », leur propriétaire identifié  et la SPCA se réserve le droit de leur envoyer une facture pour abandon d’animaux.

«En adoptant un animal, les gens ont la responsabilité de s’en occuper. Grâce à la puce, nous pourrons envoyer une facture pour abandon aux propriétaires», a mentionné la présidente.

Besoin d’une assurance chien ou chat ?

Source photo, lutte contre les animaux errants, cinor.fr

Lutte contre les animaux errants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Please copy the string rNZuYA to the field below: